Jus de carottes

Jus de carottes

image_pdfPDFimage_printPapier

Aujourd’hui, je vous propose une délicieuse recette saine et gourmande de jus de carottes. C’est facile et rapide à réaliser, il suffit d’avoir des carottes et un extracteur de jus et le tour est joué. Il n’y a plus qu’à se régaler.

Cette recette est sans gluten, sans sucre raffiné, sans lactose et compatible avec le programme de nutrition GAPS ( à partir de l’étape 4 ).

Pour 2 personnes

Préparation :

15 min.

Liste des courses

  • 1 kg de carottes

On s'y met

Étape 1

Lavez les carottes à l’aide d’une brosse à légumes et retirez les extrémités de la carotte.

Étape 2

Passez les carottes dans un extracteur de jus.

Étape 3

Filtrez le jus afin de retirer toutes les fibres et servir dans un beau verre.

Dans la phase d’intro, il est important de commencer la consommation de jus de carottes par de petites quantités ( 1 à 2 cuillères à café au début ) et on augmente la quantité jusqu’à 1 verre pour chaque prise.

L’idéal est de le consommer le matin à jeun au réveil et l’après-midi à l’heure du goûter, vers 16 ou 17 h.

Les bienfaits pour la santé

  • La carotte est riche en caroténoïdes dont le bêta-carotène, la lutéine et le zéaxanthine qui ont des propriétés antioxydantes. La carotte est également riche en nombreuses vitamines et minéraux dont la vitamines A et K.
  • Le jus de carotte accélère le processus de détoxication de l’organisme et aident le foie dans sa tâche.
  • Les fibres ayant été retirés, les nutriments passent dans le sang en moins de 20 minutes sans perte d’énergie consacrés à la digestion et peut nourrir les cellules et faciliter l’expulsion des déchets stockés comme les métaux lourds.

La pensée du jour

 “La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent.”

Albert Camus

Jus de carottes

Les personnes qui ont vu cette recette ont aussi vu :

Source de la recette

Guide et recettes pour manger GAPS, de Denis Kruger Fantoli

Mentions légales
Les renseignements contenus sur ce site sont destinés à vous informer. Ces informations sont tirés de mon expérience personnelle, de mes propres recherches, mes lectures, mon analyse, ma compréhension, mes expérimentations et ils ne sauraient en aucun cas se substituer à un avis médical, un traitement ou un diagnostic fait par un professionnelle de la santé. En cas de malaise ou maladie, consultez votre médecin.

Tout le contenu de ce site est là à des fins d’informations générale uniquement. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité de l’auteur et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

Vous êtes responsable de vos propres choix en matière de santé.

image_pdfPDFimage_printPapier
Partagez cette article

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour, j’adore vos recettes et il m’arrive d’en copier qq fois. Aujourd’hui je me pose la question de savoir de ce que vous faites du kg de pulpe restant des carottes ?
    Avec mes “okara” de laits divers que je fais, j’utilise (maxi 200g) ceux-ci pour faire des cakes, croquettes… mais là à part des cakes salés ou sucrés, je suis à cours d’idées. !

    1. Bonjour,
      Pour le jus de carotte, je n’utilise pas la pulpe qui me reste. Dans quelques semaines, elle partira pour la nourriture des poules.
      Pour le lait d’amandes ou de noix de coco, on peut effectivement s’en servir pour un gâteau ou croquettes. Personnellement, je l’utilise dans le pudding de chia du petit déjeuner.

Laisser un commentaire

Fermer le menu